Ils s’engagent


Coups de cœur, partis pris ou convictions profondes, la parole est aux parties prenantes de notre collectif citoyen…

« Il faut considérer les aspirations des personnes sur le domicile habituel plutôt que sur les domiciles de substitution. »

Le 10/05/2021
Stéphane Le Bouler Président de LISA (Laboratoire d'Idées Santé Autonomie)

« L’enjeu du maintien à domicile est à la fois démographique et financier. Les vieillissants augmentent sans cesse et les réponses aux attentes sont encore insuffisantes. Il existe pourtant une acceptation de la population pour consentir des investissements importants sur ces types de mobilités. »

Le 10/05/2021
Christophe Aumonier Sous-préfet, préfecture d’Île-de-France

« Il faut prendre en compte la difficulté de mobilité au sein du domicile dont l’aménagement n’est pas toujours adéquat (présence d’escaliers, couloirs et portes étroits, absence d’ascenseur…) ; la mobilité extérieure d’accès au bâti (manque de stationnement à proximité, de passerelles et de portes automatiques…) ; et, enfin, les services médicaux de proximité. »

Le 09/05/2021
Stéphanie Cochaud Responsable qualité d’une société mutualiste française