Actualités
< retour

Le crédit d’impôt pour adapter les logements des personnes âgées ou handicapées prolongé

Le 07/05/2021
© iStock

Le crédit d’impôt pour les travaux destinés à adapter un logement après une perte d’autonomie a été prolongé jusqu’au 31 décembre 2023 : une bonne nouvelle pour une aide essentielle au maintien à domicile des personnes en situation de handicap et des personnes âgées.

Pouvoir adapter son logement pour compenser une perte d’autonomie ne devrait pas être freiné par des questions économiques : c’est donc pour la promouvoir et la rendre disponible au plus grand nombre que cette mesure a été promulguée. De nombreux types de travaux sont couverts par cette aide, de l’adaptation des douches à la pose de revêtements de sols antidérapants, en passant par l’installation d’appareils élévateurs. Les modalités pour bénéficier du crédit d’impôt n’ont pas changé ; il est nécessaire de percevoir l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) ou bien une pension d’invalidité d’au moins 40 %.

Pour une pérennisation de ce crédit d’impôt

Si le prolongement sur trois ans du crédit d’impôt est une décision qui va dans le sens de l’accessibilité pour tous, la Fédération des Ascenseurs a appelé le gouvernement à pérenniser cette aide en raison de son importance. D’après le Baromètre Qualitel 2020, 67 % des plus de 60 ans souhaiteraient passer le reste de leur vie dans leur logement ; c’est en levant le plus possible les contraintes économiques liées à l’aménagement de son domicile que l’on pourra répondre au mieux à cette volonté générale.

Il paraitrait également intéressant d’élargir les conditions d’accès au crédit d’impôt en prenant en compte l’âge comme critère à part entière. Cela permettrait de ne pas attendre l’apparition d’une perte de mobilité pour rendre le logement accessible, et ainsi d’entrer dans un principe de prévention, pour anticiper au mieux le maintien à domicile des personnes en situation de handicap et des personnes âgées.

Sources :